Rechercher
  • Cerbere

ALESSANDRO MICHELE, QUI EST-CE ?



Zoom sur Alessandro Michele, le nouveau directeur artistique de Gucci. Tailleur aux imprimés

naturalistes, cravate lavallière et broche à strass. Allure romantique et atypique, la maison Gucci

connaît un vent de fraîcheur inattendu.

Portrait d’un créateur qui a su, en l’espace d’un an, transformer une maison italienne mondialement connue.

Parlons peu, parlons parcours. Arrivé chez Gucci en 2002 au sein du département créatif où il occuper différents postes, il se démarque. Les responsabilités données sont grandissantes, il devient l’associé de Frida Giannini en mai 2013.

C’est en janvier 2015 qu’il se voit placé à la tête de cet empire italien, avec comme défi de produire la collection automne dans les plus brefs délais.

Le 23 novembre dernier, Alessandro Michele recevait le prix du designer de l’année 2015 lors de la

cérémonie des British Fashion Awards. Un prix qui mérité au vu du travail exceptionnel qu’il a accompli pour transformer l’image de la maison Gucci, marque réputée pour les divers scandales de Tom Ford, directeur artistique de 1990 à 2004. Le Porno chic, les publicités sexistes, la provocation permanente.


Reprise par Frida Gianni la marque cultivera une image moins provocatrice, mais les campagnes publicitaires seront toujours aussi sexuées. Oui mais voilà, depuis le départ de Tom Ford, le scandale n’est plus, et le buzz non plus.

Les défilés passent à la trappe, on ne parle que du nouveau parfum Gucci, même les lignes accessoires et bagagerie ne peuvent plus rien face à Louis Vuitton.

Arrive alors notre cher Alessandro, qui, en un an, a réussi l’exploit de créer un véritable buzz, un

engouement pour la marque par ceux qui ne prêtaient pas attention aux vêtements Gucci il y a encore quelques mois, de la curiosité de la part de tout le monde, et tout ça sans sexe.

Alors bravo Alessandro !

La nouvelle vague Gucci, elle renverse le sexuel pour le sensuel. Place à l’ère du romantisme, on rallonge les jupes et dévoile le corps à travers des matières fluides et transparentes. C’est une mode timide qui surfe sur la tendance «Nerd Chic», autrement dit le geek stylé.

DIRECTEUR ARTISTIQUE, DESIGNER, MAIS AUSSI ARTISTE.

Alessandro nous démontre un goût prononcé pour les arts, tel que la tapisserie, la peinture asiatique, et le surréalisme que l’on retrouve fréquemment dans ces dernières collections sous forme d’imprimés, jacquards, et même broderies. Il affectionne particulièrement les artistes comme Dali, et les créatrices Elsa Schiaprelli & Roberta di Camerino, symboles du surréalisme sous toutes ses coutures. Son attachement pour l’art l’a poussé à programmer l’exposition, « No Longer / Not Yet » au Minsheng Art Museum de Shangai, qui regroupe des œuvres néo-conceptuelles et contemporaines de différents artistes dont une du designer lui-même. Elle émet une réflexion sur le contemporain et sur la démarche créative, démontre une volonté de faire fusionner le passé et le futur, et créer une entité inédite.

Pour continuer sur cette lancée artistique Alessandro Michele a récemment eu à sa charge le design d’intérieur du 7ème étage du New York’s Dover Street Market, désormais réservé à Gucci.

Bien plus qu’un simple nouveau directeur artistique, il est à suivre de très près. Désormais vous ne

pourrez pas dire que vous ne voyez pas qui est Alessandro Michele.

#AlessandroMichele #gucci #paris #cerberemagazine #fashionweek #granycool #alessandro #cerbere #claramartinelli #mode #culture #lifestyle #milan #londres #gucciworld #cerbereofficial

17 vues