Rechercher
  • Cerbere

Grammys 2019 Recap: Tout ce qu'il fallait savoir



C’était donc dans la nuit du 10 au 11 Février que s’est déroulé la cérémonie traditionnelle et incontournable des Grammy Awards. Basé sur le thème de l’égalité, il faut dire que les gagnants n’avaient non seulement pas leurs langues dans leurs poches. Revenons ensemble sur la liste des grands favoris mais aussi les grands moments

Nous pouvons dire que cette cérémonie a été basé sur l’effet de surprise. Michelle Obama a assuré l’ouverture de la cérémonie aux côtés d’Alicia Keys ( la présentatrice de cette année), Jennifer Lopez et Lady Gaga et Jada Pinkett . Les femmes étaient donc à l’honneur en cette dernière cérémonie.


Performances

Janelle Monae a assuré le show avec son tube inspiré de Prince “ Make Me feel” qui a électrisé la foule. Belle année pour Janelle qui en plus d’avoir eu un album acclamé par la critique, a confirmé son coming out qui n’était pas sans boosté sa popularité et à étendre son talent.

Shawn Mendes a aussi assuré le show avec son acolyte Miley Cyrus pour un reprise de son tube “In my blood”.

Lady gaga en Boss Lady nous a proposé une version rock de "the Shallow" tout en rapportant le prix du meilleur duo de l’année à partagé avec son acolyte Bradley Cooper.

Diana Ross. Légende vivante à 65 ans a fait danser toute la foule. Moment émouvant et mémorable.

La meilleure performance revient à Cardi B qui a réinventé son tube “Money”. On lui pardonne le playback et on valide la présence sur scène et son look vintage inspiré de Joséphine Baker. Grande gagnante de la soirée dans la catégorie Meilleur album Rap 2019!

Jennifer Lopez a assuré le show avec une performance hommage à la Motown. J-Lo ? Motown ? J-lo a quand même assuré mais a laissé sans voix le public qui aurait espéré un artiste afro pour l’hommage. On se questionne donc sur le choix de la direction Artistique des Grammys en sachant que la Motown est historiquement l’une des première maison de disque afro américaine. Cependant on reconnaît le talent de la show girl J-Lo.

Les Hommages


Dolly Parton, la prêtresse de la musique country a eu droit à un hommage pour saluer sa carrière accompagné par une flopée d’artistes country ou non. Elle nous prouve encore qu’elle est la reine des charts et de la scène.

Chloe x Hale le duo talentueux nominé dans les catégories meilleur nouvel artiste et celle du meilleur album urbain contemporain ont elles aussi rendu un hommage à la chanteuse Donny Hathaway avec une version acoustique de “Where is the love” chanson primé en 1972 à la même cérémonie.

Fantasia, Yolanda Adams et Andra Day ont honoré la mémoire d’Aretha Franklin avec un live sans précédent.

Alicia Keys,


Beaucoup sont revenus sur le fait qu’elle présente les grammys. Ce n’est pas la meilleure présentatrice des Grammys à ce jour. Cependant on a aimé sa performance qui était un medley des grands favoris de la compétition cette année. Performance bluffante car elle jouait sur deux pianos en même temps. Ce qui était en effet un hommage à la chanteuse Hazel Scott.

Les Favoris

Childish Gambino remporte le prix de la chanson de l’année avec “this is America” et il était temps de reconnaître le talent, le génie. Le bruit court qu’il arrêterait sa carrière de rappeur. Que c’est triste… la chanteuse HER remporte quand à elle le prix du meilleur album r’n’b de l’année , Ella Mai remporte le prix de la meilleur chanson R’n’B

Drake quand à lui gagne le prix de la meilleur chanson Rap et crée la polémique avec son speech qui à d’ailleurs été interrompu par une coupure pub. Le rappeur anti-grammys a souvent mentionné le fait que la cérémonie joue du favoritisme et ne reconnaissent pas forcément les “vrais talents”. Il nous a fait un remake que Kanye VS Taylor Swift .

Moment de rage puisque Scorpio son dernier album était en liste pour l’album de l’année. Prix cependant remis à Kacey Musgraves la sensation Country de la fin 2018.


Parlant de Kacey Musgraves, ( dont nous avons fait l’éloge dans notre liste des meilleurs albums de l’année) elle n’a pas seulement gagné l’album de l'année mais a aussi remporté dans toutes les catégories dans lesquelles elle a été nominé : Meilleur album country “Golden hour”, meilleur chanson country “Space cowboy” et meilleur performance country solo pour “Butterflies”. A l’issue de son speech très fair play elle a remercié les autres nominés en disant je cite “ le fait que je gagne aujourd'hui ne rend en rien mon album meilleur que le vôtre”. Si si Kacey tu es définitivement l’artiste à suivre en 2019.

Les absents

En plus de Childish Gambino, Ariana Grande était la grande absente de la cérémonie. Malgré le fait qu’elle ait remporté le grammy du meilleur album pop, Elle a décliné l’invitation suite à un désaccord avec l’organisation des Grammys qui n’a pas voulu qu’elle interprète son nouveau hit “7 rings” mais un medley des tubes de “Sweetner”.

Nicki Minaj a aussi souligné la mauvaise foi de l’organisation des Grammys en son égard en plus du fait qu’elle n’a été nominé dans aucunes catégories.

Voilà, On arrive à la fin de notre recap de la dernière cérémonie des Grammys Awards. On vous laisse avec la liste des gagnants dans toutes la catégories

Merci de nous lire et surtout "share if you care"

A bientôt

  • Album de l’année : Golden Hour, Kacey Musgraves

  • Chanson de l’année : « This is america », Childish Gambino

  • Meilleure révélation : Dua Lipa

  • Meilleur album rap : Invasion of Privacy, Cardi B

  • Meilleur album de R&B : H.E.R, H.E.R

  • Meilleur rap de l’année : « God’s Plan », Drake

  • Meilleur album country : Golden Hour, Kacey Musgraves

  • Chanson de l’année : « this is america », Childish Gambino

  • Meilleur duo : « Shallow », Lady Gaga et Bradley Cooper

  • Producteur de l’année : Pharrell Williams

  • Meilleure performance de rap/chant : « This is America », Childish Gambino

  • Meilleure performance de rap : King’s Dead, Kendrick Lamar, Jay Rock, Future & James Blake / Bubblin, Anderson Park

  • Meilleur album rock : From the Fires, Greta Van Fleet

  • Meilleure chanson rock : « Masseduction », St.Vincent

  • Meilleure performance Metal : Electric Messiah, High on Fire

  • Meilleure performance rock : When bad does good, Chris Cornell

  • Meilleur album urbain contemporain — Everything Is Love, The Carters

  • Meilleure chanson R&B — « Boo’d Up », Ella Mai

  • Meilleur album Jazz Latin — Back To The Sunset, Dafnis Prieto Big Band

  • Meilleur album reggae — 44/876, Sting & Shaggy

  • Meilleur album vocal Pop — Sweetener, Ariana Grande

  • Best Traditional Pop Vocal Album — My Way, Willie Nelson

  • Meilleure performance pop individuelle — Joanne (Where Do You Think You’re Goin’?), Lady Gaga

  • Meilleure chanson country — “Space Cowboy,” Kacey Musgraves

  • Meilleure musique de film — Quincy, Quincy Jones

  • Meilleur enregistrement — « This Is America », Childish Gambino

  • Meilleur album Folk — All Ashore, Punch Brothers

  • Meilleur album de blues contemporain — Please Don’t Be Dead, Fantastic Negrito

  • Meilleur album de blues traditionnel — The Blues Is Alive And Well, Buddy Guy

  • Meilleure chanson écrite pour une production visuelle — “Shallow,” Lady Gaga et Bradley Cooper

  • Meilleure bande originale pour une production visuelle — Black Panther, Ludwig Göransson

  • Meilleur album de musique du monde — Freedom, Soweto Gospel Choir

  • Meilleurs arrangements instrumentales et vocales : « Spiderman Theme », Randy Waldman Featuring Take 6 & Chris Potte


0 vue