Rechercher
  • Cerbere

KING PRINCESS EST UNE CHEAP QUEEN.

Nous vous avons promis un mois sous le signe du #pridemonth ou encore #moisdesfiertés et nous commençons sans plus tarder en musique avec Mikaela Strauss. Mais oui vous la connaissez déjà. Enfin si vous êtes un puriste de la POP.

Mikaela Strauss plus connu sous le nom de King Princess revient avec un nouveau single “Cheap Queen”.


Picture : Courtesy of King Princess

Revenant sur l'ambivalence de son image et de sa personnalité, King Princess sur un son synthétique qui amplifie sa voix androgyne nous parle du dualité dans sa tête et dans son attitude. On imagine que c’est pour qu’on la connaisse mieux.

Elle commence la chanson avec une voix qui dégage un assurance incertaine “I’ve been alright”. Exemple parfait d’un ressentie en 2019 alors les générations Z ont du mal à comprendre la société et la place qu’il y occupent. Il est vrai que beaucoup de jeunes et même jeunes adultes ne sont pas à l’aise avec leurs corps, leurs sexualité et continuent à se chercher même adulte.

Après le “Alright” vient l’acceptation de soi, la célébration de l’amour de soi et la compréhension de nos choix par notre entourage. Et là c’est encore une autre paire de manche.

Les paroles ne sont pas anodines puisque la chanteuse prône le désir d’être comprise dans ses choix et surtout de ne pas être jugé peu importe sa trajectoire, ses choix artistiques et amoureux.

“I can be good sometimes / I’m a cheap queen / I can be a what you like / And I can be bad sometimes / I’m a real queen / I can make grown men cry”.



Le visuel de son dernier projet lui aussi est fait pour engager la conversation et nous fait ressentir la même émotion : On dirait une mini Cindy Crawford en couverture d’un magazine d’époque. Ce qui est encore plus dingue c’est son maquillage ultra exagéré qui aurait fait pâlir Mama Ru si jamais elle s’était présentée à l'émission Ru Paul drag Race! Les poils en dessous des bras eux aussi ne sont pas anodins plus que la chanteuse est à l’origine de ce lifestyle à tendance féministe. Après tout si on juge, c’est qu’on ne s’accepte pas nous-mêmes.

Si vous vous demandez d'où vous la connaissez, King Princess a fait ses début musicaux non pas en étant la BFF de Kendall Jenner mais en réalisant l’EP à succès Make my Bed qui contient le single “1950” ce qui l’a intronisé comme la nouvelle sensation pop américaine. Elle a récemment réalisé un duo avec Fiona Apple pour le titre “I know” dans le cadre des sessions Spotify.

Vous pouvez écouter “Cheap Queen” sur notre chaîne Itunes “Cerbere Magazine”



25 vues