Rechercher
  • Cerbere

LA PARIS FASHION WEEK EST FINI ! LES TEMPS FORTS


Laissez-moi vous introduire la Fashion Week de Paris un bonne fois pour toute!

C’est le rendez-vous le plus Hype de la mode. C’est aussi celle qui clôt le “Mois de la Mode” Après New York, Londres et Milan. C’est aussi celle qui regroupe le plus de défilés et de présentations officielles ou non d’ailleurs. Plus sélective que celle de Londres et plus riche en propositions que celles de Milan et New York, sa réputation la précède. C’est d’ailleurs pour cela que certains designers comme Valentino ou Dries Van Noten (qui sont respectivement des marques italienne et belge) préfèrent présenter leurs collections à Paris.

Cette saison a été pleines de surprises tant soit sur des retours improbables que des naissances de graines de stars, d'icônes. Tout le monde a pu défiler, créer, montrer son talent et l’avenir de la planète n'était pas en reste. On revient donc sur les moments forts de cette fashion week entre Paris, Milan, Londres et New York.

Un vous propose donc un tout d’horizon majoritairement parisien de ce mois de la mode!



. Graines de Star / Le retour des OG’s


Si la Fashion Week a toujours privilégié les nouveaux visages ou alors les visages les plus vendeurs, cette année, les créateurs de la planète Mode ont misé sur l’innovation, l’inclusion et les valeurs sûres.

Les étoiles montantes des podiums toutes catégories confondues sont les soeurs Hadid et Kaia Gerber que l’on a vu absolument partout chez Chanel comme chez Valentino en passant par Fenty x Savage. On a aussi vu des non habitués des podiums à New York comme Keke Palmer chanteuse et actrice notamment dans le film Hustlers a défilé pour Christian Cowan avec une semaine chargée et virale sur la toile !

Une surprise peut en cacher une autre. L’acteur trop chou de Stranger Things Caleb Mclaughlin a surpris tout le monde lors de son passage chez le designer américain du moment Pyer Moss

En même temps de l’autre côté de la ville de New York, Slick Woods ( vous savez le mannequin androgyne crâne rasé qui portait des baggys et des crop top durant sa grossesse) a fait un retour fracassant sur le Défilé Savage X Fenty et LaQuan Smith après avoir presque donné naissance à son fils ce même défilé un an plus tôt.

A Londres, on a aussi parlé de retours notamment de Kendall Jenner qui est revenu et à assurer un spotlight sur la quasi totalité des podiums importants de la ville en arborant fièrement son nouveau look blond assez sixties chez Burberry après une pause de quelques mois ( pauvre bébé).

Le gang des blondes platines a été complété par le retour de l'icône Agyness Deyn : She’s back and she’s better ! Son retour chez Burberry sonne comme la boucle de la boucle.

En effet, La mannequin dès mannequin avait disparu des podiums depuis la fashion Week de 2015. Elle a été égérie de la marque Burberry qui l'avait d’ailleurs viré parce qu'elle était trop populaire. C’est vrai qu’il y’a une époque où elle faisait systématiquement une couverture de magazine sur deux.





LES FAITS DIVERS ou THÉ TRÈS CHAUD !


Même si cette fashion Week de Paris nous a donné beaucoup de Hot tea a sipper tous les jours, c’est Hier qu’il fallait être sur son téléphone ( on y est déjà tout le temps alors)...

Comme d’habitude et depuis des années, la fin de la fashion week se fait avec le défilé signature de Chanel qui est maintenant sous l’égide de Virginie Viard depuis la mort de Karl Lagerfeld.

Ca se passait chez Chanel. Un mannequin arrivé de nulle part à rejoint Kaia Gerber et Gigi Hadid sur “les toits de Paris” vêtue d’un ensemble tailleur Pied de Poule. Tous les photographes ont immédiatement commencé a immortalisé ce mannequin pas comme les autres qui est en réalité Marie Benoliel, “Marie S’infiltre” célèbre youtubeuse française qui en une journée à fait la couverture et les choux gras de la presse mondiale.

Ce fait divers a d’ailleurs divisé les foules : Il y’a d’un côté, ceux qui pensent que Gigi Hadid a littéralement “épargné” le dernier défilé Chanel d’une catastrophe, et d’autres comme moi qui pense que Marie Benoliel est une “légende vivante”




L’agression de Justin Timberlake par l’agresseur des stars Vitalii Sediuk à son arrivé au défilé Vuitton dans la cours du Louvre a été un moment de plus de peur que de mal. La sécurité présente a immédiatement réagi suite à cet incident. Pauvre JT...





Bien évidemment,la Fashion Week est souvent le rendez-vous de toutes les célébrités et la rappeuse originaire du Bronx Cardi B l’a bien compris. En effet la rappeuse a fait une apparition éclair pour le weekend à Paris. Elle a entre autres été en front row pour le défilé Thom Browne en portant une tenue sur mesure Aliette NY.



Ce qui a alimenté la polémique sur les réseaux sociaux c’est la tenue qu’elle portait pour son premier jour à Paris : Un all-over floral Richard Quinn Autumn Hiver 19. Un ensemble qui recouvrait même son visage .

“I’m here to serve it to you cold” disait t-elle aux paparazzis qui l’ont assailli alors qu’elle posait “tranquillement” devant la tour Eiffel. Quand on parle de Cardi et de Mode tout est possible : Des tenues de designers hyper sélectes à sa collaboration avec la géant américain Fashion Nova, Cardi B est connue pour transformer tout ce qu’elle porte en “Must Have”. Elle a réussit à faire rire L’éditrice en chef du magazine Vogue Anna Wintour alors qu’elles copinaient au front Row du designer Thom Browne. Et là encore son look à plusieurs millions de dollars a enflammé la toile avec notamment un sac en cuir qu’elle a présenter sur ses réseaux sociaux : Un pépite Thom Browne qu’elle et Lebron James sont les seuls à avoir.




Enfin elle a encore tourné les têtes avec une tenue designer exprès pour elle et pour l’occasion; il s’agit d’un set polka dot avec fourrure de la marque Aliette NY qui a par la même occasion présenter sa première collection à la Fashion Week de New York.

Et bien Cardi B a donné le ton de la saison. De l’imprimé encore et encore !


LES DÉFILÉS A RETENIR !


Cette saison encore les designers se sont démarqué notamment avec des mises en scène plus originales les unes après les autres ( pendant qu’on parlait justement de substantialité de l’industrie et d’une volonté à changer le processus de création et de fabrication des matières).


Le défilé Louis Vuitton a eu lieu au Louvre devant un écran géant retransmettant la performance de la chanteuse sophie.




En ce qui concerne Chanel, c’est une recomposition des toits de Paris au grand palais qui a accueillies un parterre de stars et de personnalités du moment.




La poule aux oeufs d’or du groupe LVMH, la maison Dior nous a plongé dans une ambiance plutôt forestière pour sans doute apporter un touche écologique et divulguer le message de la nécessité à ce sujet dans l’industrie de la mode.



A l’instar de Balenciaga qui pour la présentation de sa collection désigné par Demna Gvasalia, la marque a choisit de plonger les invités dans un bleu glacial et un univers du Work Wear

( vêtements professionnels) assez particulier.




Ce qui sans doute pour nous a été un moment clé de cette semaine de la mode c’est le défilé Saint-Laurent qui nous a encore plongé dans un atmosphère hypnotique, de nuits interminables et du sexy à outrance. Qui de mieux pour incarner cette vision fraîche de la femme que Naomi Campbell?

On se souviendra longtemps de cette clôture du défilé Saint Laurent par le mannequin icône qui était tout simplement vêtue d’un smoking ultra brillant, de son sourire et de sa démarche assurée !



Ce fut difficile de faire une sélection des moments qui selon nous ont étés clés pour la fin de ce mois de la mode à Paris. Si non on y serait encore demain croyez-moi !

Mais on se retrouve dès Janvier pour la Fashion Week Homme qui risque d'être aussi étoffé que celle de la femme!

16 vues
  • 2000px-Facebook_circle_pictogram.svg
  • twitter_circle_black-512
  • instagramicon